21 mai 2013

En route pour la Sainte Rolende

Depuis 13 ans, mon papa marche à la Sainte-Rolende à Gerpinnes et cette année, mon petit frère a voulu le suivre… C’est donc vêtus de costumes de voltigeurs du IIème Empire et accompagné par l'Harmonie Royale "L’Union" de Fraire que papa et Matthias ont défilé en ce week-end bien pluvieux.

Pour comprendre cette tradition, il faut savoir que de mai à septembre, c’est le temps des marches folkloriques dans l’Entre-Sambre-et-Meuse. Il en existe plus de 70. Dans cette région, il n’y a pas un village qui n’ait sa «compagnie ».  Celle-ci existent pour encadrer et protéger la sortie du saint patronal. Ces régions étaient infestées de bandes de pillards et de voleurs et l’escorte militaire était destinée à protéger les trésors religieux, le clergé et les pèlerins contre ces brigands.

Chaque lundi de Pentecôte, se déroule à Gerpinnes  un pèlerinage ancestrale en l’honneur de Sainte-Rolende.  Selon la légende, Rolende était la fille de Didier, roi des Lombards, qui régnait sur la Gaule cisalpine. Promise en mariage au fils du roi d’Ecosse, Rolende s’enfuit du palais royal car elle voulait se consacrer à Dieu. Elle erra longtemps et, épuisée, atteignit Villers-Poterie où elle mourut d’épuisement.  C’était en 774. Un aveugle s’agenouillant auprès de la dépouille de Rolende aurait recouvré la vue et aurait couru vers l’église de Gerpinnes pour y chercher un prêtre.  A cette époque et dans les décennies qui suivirent, ce miracle et beaucoup d’autres  furent reconnus. Ceci eût pour conséquence d'amener une foule considérable de pèlerins vers l'église.  En 1103, l'Evêque de Liège dont dépendait la paroisse de Gerpinnes, décida de faire exhumer les ossements de la Vierge Rolende et les fit déposer dans une Châsse, qui fut placée dans une crypte à l'intérieur de l'église.  

Dans la région de Gerpinnes, à partir du soir du dimanche, on assiste à une véritable mobilisation d’hommes et de femmes de tous âges.  

Voici une photo prise pendant une pause aux flaches

11

Le lundi, après une messe célébrée à 3 heures du matin, la procession se met en route pour un parcours de 35 kilomètres. Le départ de la procession se fait de l’église de Gerpinnes-Centre et c’est à la délégation de la Compagnie de Villers-Poterie que revient l’honneur de sortir la châsse qui sera portée, tout au long de son périple, sur les épaules des fidèles ou des pèlerins.  Ensuite, tous les villages du «tour sainte Rolende»  recevront la châsse tour à tour et lui rendront les honneurs.

Voici en images la rentrée au château de Acoz

8 6 7 4

9 

Le 5 décembre 2012, l’UNESCO a proclamé «Le tour Sainte-Rolende de Gerpinnes» chef-d’oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité. En 2013, c’est donc en ce nom que s’est déroulée la marche.

Organisés en pelotons de grenadiers, de zouaves, de voltigeurs, de sapeurs, etc., portant fusils, tromblons et haches, ces soldats d’un week-end vivent au rythme de la tradition.  Mélange de folklore, de religion, de procession et de fête, cette Sainte Rolende représente un défilé de 11 Compagnies et regroupe près de 3000 marcheurs.

Posté par stephiefc à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur En route pour la Sainte Rolende

Nouveau commentaire